Ce projet d’enseignement, de recherche et d’extension vise à comprendre les
dimensions de l’accessibilité dans les réseaux sociaux en ligne du point de vue des
personnes handicapées et à présenter des propositions pour la création d’interfaces
et d’interactions plus conviviales et inclusives. Sur la base de la conception centrée
sur l’utilisateur (ou expérience), nous prendrons comme point de départ les
utilisateurs et les contextes multiples, pluriels et dynamiques dans lesquels ils sont
insérés, afin que leur expérience soit un élément clé de l’évaluation de la qualité de
l’interaction proposée. Généralement, la «qualité» de cette interaction est analysée à
partir des exigences et des paramètres qui sont donnés par l’utilisabilité et
l’accessibilité, qui, à leur tour, sont liés aux directives légales (ISO 9241-171) et
cherchent à assurer l’inclusion de toute utilisateurs, dans les environnements /
services / produits numériques.

Cependant, lorsque nous nous tournons vers ces contextes, nous identifions un
écart entre ce qui est souhaitable / requis et ce qui est réellement efficace pour qu’un
produit ou un service particulier soit considéré comme inclusif. En fait, peu de
produits / services satisfont aux exigences minimales d’inclusion, afin d’obtenir des
mesures d’utilisabilité et d’accessibilité.

Loin d’être une question purement technique, cette réalisation a plusieurs
implications pour la vie des sujets, qui sont confrontés aux environnements et
dispositifs numériques pour réaliser des activités allant du divertissement à l’exercice
de leur citoyenneté. Les applications, les portails, les jeux, les réseaux sociaux et
autres sont de plus en plus présents dans la vie de tous les jours, ce qui oblige les
sujets à avoir des compétences et des aptitudes variées pour l’interaction.
Dans le cas des réseaux sociaux, sites d’interaction privilégiés, nous percevons
une absence de standards minimaux d’accessibilité, ce qui implique l’exclusion – ou
l’accès difficile – de nombreux sujets aux contenus et aux interactions qui y sont
présents. L’objectif général est de développer un effort théorique et méthodologique,
centré sur les relations entre sujets et médiations, pour des projets d’inclusion
numérique, qui aboutiront à des produits favorisant la citoyenneté et luttant contre
l’exclusion numérique.

Parmi les objectifs spécifiques figure le développement et la diffusion de
propositions basées sur la conception centrée sur l’utilisateur, pour augmenter
l’hospitalité et l’inclusion numérique pour les personnes handicapées et / ou les
utilisateurs avec différentes caractéristiques anthropométriques et sensorielles.

Coordination: Camila Alves Mantovani et Sônia Caldas Pessoa